Alan News
Accueil > Nouveautés nouvelles > Expats > Le chemin de l’exil

Le chemin de l’exil

Ou comment changer de pays comme de chemise

mercredi 9 juillet 2003, par alan

Un consultant consulte, c’est bien connu. A l’étranger le consultant est tres consulté, et il vaut plus cher.
Dans un tel contexte le blues du consultant peut se comprendre : il aspire à la fois à voir de nouveaux horizons et à la fois à rester chez lui.

C’est arrivé un beau jour, mais c’est aussi depuis toujours que ca m’est arrivé. Peut être au berceau, je ne peux donner de date.
On m’a proposé un poste à l’étranger, j’ai fait l’entretien et j’y suis allé. Rien de bien terrible ce jour là, j’ai même vu que franchement je me ferais chier dans un bled pareil. Luxembourg. Une image de provinces à perte de vue et de froid glacial l’hiver. Ce jour là, il pleuvait à verse. Ce n’était pas une publicité mensongère, me suis-je dit.
Mais finalement par rapport à Paris, toute ville un peu petite peut sembler être une bouée de secours.

J’ai donc signe, une mission de 9 mois en expat...

La mission était plutot stable. En janvier je signe pour un contrat luxembourgeois, on est au delà de la phase de lancement. Sans être passionnant c’est encourageant pour la suite.
La suite c’est surtout en 2000, la bulle internet la folie partout. Les fusions, les départs, les créations de boites concurrentes sur un petit marché, etc.
Les difficultés, et enfin la gueule de bois.

Je suis toujours dans une petite filiale qui avait grossi artificiellement et qui était en cours de dégonflage. Ca met longtemps, on attend, et c’est franchement décourageant. Un peu comme une atmosphère de décadence.

Etant libre de toute mission (!) au début 2002, je me retrouve catapulté parmi ceux qui peuvent être envoyés à l’étranger. Mais j’y suis déjà !!!
Enfin ce sera l’Italie cette fois ci. Exil temporaire non choisi, mon nouveau port d’atache me plait bien, mais les eaux sont troubles et le vent souffle.

Si les amarres lâchent, vais-je retrouver un rivage accueillant ou m’abîmer en mer ?

P.-S.

Suite au prochain ép(u)isode !

1 Message

  • > Le chemin de l’exil 15 juillet 2003 13:22, par Famille Descharmes

    Mais oui Alan, tu sais bien qu’il y a toujours des amarres prêtes à t’accueillir !!! D’ailleurs on attend toujours que tu vienne faire un tour à Orléans (enfin à Vennecy). Pour info, si tu passes dans le début de l’année prochaine, il faudra t’attendre à un(e) nouveau colocataire... eh oui, petit Luc va avoir un petit frère ou une petite soeur...

    A plus,

    Béné (toujours à la même adresse)

    repondre message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0