Alan News
Accueil > Technique > Transfèrer un système Windows d’un disque dur à un autre

Transfèrer un système Windows d’un disque dur à un autre

samedi 26 novembre 2011, par alan

0- faire un backup de vos données sensibles. C’est toujours une bonne idée, et là c’est encore plus une bonne idée. On vous a prévenu.

0.1- les disques d’installation de window et numéros de série ne doivent pas être trop loin non plus, c’est bien d’avoir un backup, et c’est mieux de pouvoir le restaurer.

0.5 - s’assuer que le "nouveau" disque est au moins aussi grand que l’"ancien", ou à défaut que la partition windows peut passer.

1- brancher le nouveau disque.
Soit en USB, soit en sata, ide, ...
chez moi c’était un sata, que j’ai branché sur mon connecteur "SATA-1", sachant que mon disque système était "SATA-0"

2- utiliser un CD d’install linux (j’ai un CD sur mon bureau pour installer la suse 10.4).
Si on n’en a pas, le mieux est de télécharger une image iso d’un CD d’install, de graver le CD ou alors de copier ce CD vers une clé USB. Les tutoriaux permettent de faire ça facilement sous windows.
Je boote le CD linux (complications parfois au niveau du BIOS pour régler la priorité des drives de boot), et choisir "rescue disk" ou "live CD", bref ON NE VEUT PAS INSTALLER LINUX

2.1- profiter du boot pour voir si son disque est reconnu. Généralement lors du démarrage on a une "jolie" mire graphique avec une barre de progression, il suffit de taper sur la touche ESC pour avoir une vue sur les logs. On va tenter de repèrer à la volée des infos sur les disques, généralement les logs affichent la marque et le modèle de diques et pleins d’infos complémentaires qui permettent de s’en sortir plus facilement en étape 4

3- se loguer en root sur la console. Pas de mot de passe généralement

4- là ça peut se compliquer si on ne connait pas linux.
En deux mots les disques durs sont accessibles par des pseudofichier qui s’appellent /dev/sda et /dev/sdb dans mon cas. Pour les périphériques USB c’est souvent des /dev/sdX qui sont utilisés, pour les ide c’est plutôt /dev/hdX. Bref, pour le savoir il fallait faire attention pendant l’étape 2.1 ou sinon on peut revoir les logs en faisant
more /var/log/messages

5- une fois qu’on pense savoir de quels disques il s’agit,
on peut tenter le fdisk /dev/sda (remplacer pour votre système)
puis taper "p" pour voir la liste des partitions.
Il y a 1 ligne par partition, 0 pour un disque vierge.
Les partition principales vont de 1 à 4. Ce sont les seules qui sont bootables donc normalement votre windows doit en utiliser une.
On remarque ne colonne 2 un flag "active" qui signale les partitions que le bios va scanner pour déterminer quelle partition est à démarrer.

J’en déduis que ma partition windows est la 1, que le premier bloc est 1 et que le dernier est 15258, que le type de partition est 7 (HPFS/NTFS).
C’est tout ce que je voulais savoir. Je quitte par "q", surtout pas par "x".

je fais la même commande sur on disque "cible"

fdisk /dev/sdb
"p"
je constate qu’il n’y a rien
"n"
"p"
"1"
"1"
"15258"

(si ça ne passe pas ici, c’est certainement que vous n’avez pas assez de place disponible sur le nouveau disque. Il faut alors tenter de réduire la taille de la partition windows en défragmentant et en modifiant dans windows la taille de la partition. Il y a des tutoriaux pour cette opération...)

puis
"t"
"7"

"p"
je constate que les infos sont identiques à celles de mon disque "source"

ah je vois que la partition 1 n’est pas active, je l’active

"a"
"1"

"p"

si tout va bien, "w", sinon "q" et on recommence.

Ne pas nésiter à bien être précautionneux à cette étape, toute erreur peut être fatale, il n’y a pas de garde-fou.

6- on va copier le données
source : partition 1 du disque /dev/sda
destination : partition 1 du disque /dev/sdb
(ne pas hésiter à adapter à votre système, je répête que toute erreur peut vour être fatale)

on tape :
dd if=/dev/sda1 of=/dev/sdb1

Ca dure un bout de temps, si vous avez déjà fait une erreur à cette étape c’est déjà foutu. Voir l’étape 0.

Si tout c’est bien passé (pas de message d’erreur, il vous rend la main, ça a duré longtemps), passer à l’étape suivante.

Sinon, pourquoi ne pas installer linux, finalement ?

7- il faut rebooter tranquillement
init 6

ou control+alt+suppr.

Ensuite vous pouvez éteindre votre PC et débrancher l’ancien disque et brancher le nouveau à la place de l’ancien.
Ce n’est pas possible ? Vous avez maintenant une copie de sauvegarde de votre système, mais vous ne pouvez pas l’utiliser. Ballot :-)

8- redémarrer votre PC et profiter du boot pour retirer votre CD de linux du lecteur...

9- Ici ça devrait marcher.

P.-S.

Bonne chance !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0